Entre nous.

Dahovision(s), un livre sur Étienne Daho

Couverture de "Dahovision(s)", livre de Sébastien Monod

Coédité par Médiapop Éditions et Chicmédias Éditions, voici DAHOVISION(S), un ouvrage consacré à Étienne Daho, et plus particulièrement centré sur les citations artistiques qui parsèment son œuvre. Cinéma, littérature, peinture, photo… Tout au long de sa carrière, en plus de la musique, Daho s’est inspiré d’autres arts pour enrichir ses chansons et donner une couleur particulière à ses pochettes de disques ou à ses clips, leur conférant ainsi une identité propre et tout de suite identifiable. Voilà pourquoi j’ai choisi d’intituler cet ouvrage Dahovision(s). Car au fil des années, Étienne Daho a dévoilé plusieurs aspects de sa personnalité, plein de petites étincelles qui, comme une boule à facettes, irradient le monde de la pop depuis 40 ans.

DAHOVISION(S) s’attarde sur ces quatre décennies : album après album, je raconte le parcours de celui qui n’a cessé de creuser son sillon musical, avec passion et authenticité. Sur ce sillon sont gravées des chansons, mais aussi des collaborations. J’ai décidé de donner la parole à celles et ceux qui ont croisé sa route : les chanteuses Jane Birkin et Jade Vincent (du groupe Unloved créateur de la BO de Killing Eve), le comédien Arnaud Valois, le chanteur Malik Djoudi, les cinéastes Jean-Pierre Jeunet et Bertrand Fèvre, la photographe Frédérique Veysset, le journaliste Jean-Éric Perrin… Étienne lui-même a eu la gentillesse de m’accorder un peu de son temps pour éclairer certaines de mes interrogations et agrémenter mon propos. Son interview est reproduite en fin d’ouvrage.

Cet ouvrage est enrichi d’un portfolio de 14 pages comprenant quelques-unes des photographies prises par Nicolas Comment, en juin dernier à La Louisiane, un hôtel situé à Saint-Germain-des-Prés et qui a hébergé de nombreuses personnalités telles que Albert Camus, Boris Vian, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Salvador Dalí, Miles Davis, Billie Holiday, Chet Baker, Jim Morrisson, Juliette Gréco, les Pink Floyd et Daho lui-même lorsqu’il était ado.

DAHOVISION(S) s’achève avec le compte rendu de la master class qui s’est tenue en juillet lors du Festival International de Films de Fribourg, présenté comme un carnet de route et contenant la quasi-totalité de l’intervention d’Étienne Daho.

Rendez-vous le 19 novembre en librairie !

Néanmoins, vous avez la possibilité de l’obtenir deux semaines avant sa sortie en le précommandant sur les sites des éditeurs, et cela jusqu’au 31 octobre. En plus, les frais de port vous seront offerts !

> Chicmédias Éditions

> Médiapop Éditions

Excellent début d’automne à vous ! 

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *